Le nouveau sélectionneur de l’équipe de France,Thomas Voeckler,  a dévoilé  la liste des coureurs qui disputeront les Mondiaux dans le Yorkshire (22-29 septembre).

Présentation

La 86ème  édition des championnats du monde de cyclisme sur route, auront  lieu du 22 au 29 septembre 2019 dans le Yorkshire, au Royaume-Uni pour la 4ème fois. Harrogate a été désignée comme ville de compétition principale et lieu d’arrivée pour chaque course.

Innovations

L’UCI annonce qu’elle introduit un contre-la-montre par équipes relais mixte, avec des équipes composées de trois hommes et trois femmes du même pays. Cette compétition remplace le contre-la-montre par équipes de marques. Les trois hommes partiront en premier et passeront le relais à trois femmes qui effectueront également un tour. Le temps sera pris sur la deuxième coureuse à l’arrivée. Cette nouvelle compétition marquera le début des championnats du monde le dimanche 22 septembre. L’épreuve comptera pour le classement mondial UCI et sera qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo 20203.

Programme

 Ce relais a été intronisé pour la première fois cette saison par l’Union Cycliste Internationale (UCI) afin de remplacer le contre-la-montre par équipes de marque.

Trois hommes d’un même pays s’élancent pour un tour d’un circuit préétabli, et à l’arrivée du deuxième des trois hommes, trois femmes du même pays démarrent un autre tour du même circuit. 

Le temps final est retenu au passage de la deuxième sur la ligne.

A ce jeu ce sont les Néerlandais (grâce à Amy Pieters, Lucinda Brand, Riejanne Markus, Jos van Emden, Koen Bouwman et Bauke Mollema) qui ont décroché l’or, avec une avance considérable sur les Allemands (Mieke Kröger, Lisa Brennauer, Lisa Klein, Jasha Sütterlin, Tony Martin et Nils Politt) et les surprenants Britanniques (Joscelin Lowden, Lauren Dolan, Anna Henderson, Daniel Bigham, Harry Tanfield et John Archibald),

Amy Pieters, Lucinda Brand, Riejanne Markus, Jos van Emden, Koen Bouwman et Bauke Mollema
RELAIS MIXTE
Class Pays Temps
1 Pays-Bas 38:27
2 Allemagne 0:23
3 Grande-Bretagne 0:51
4 Italie 1:00
5 France 1:23
6 Suisse 1:27
7 Slovénie 1:58
8 Danemark 2:04
9 Belgique 2:33
10 Espagne 2:43
11 CMC UCI 3:29

COMPOSITION DE L’EQUIPE DE FRANCE.

Bruno Armirail, Romain Seigle et Jérôme Cousin seront associés à Coralie Demay, Aude Biannic et Séverine Éraud. 

COMPOSITION DE L’EQUIPE D’ALLEMAGNE

BRENNAUER Lisa – KLEIN Lisa – KROGER Mieke – MARTIN Tony – POLITT Nils – SUTTERLIN Jasha

COMPOSITION DE L’EQUIPE DE GRANDE-BRETAGNE

DOLAN Lauren – HENDERSON Anna – LOWDEN Joscelin – ARCHIBALD John – BIGHAM Daniel – TANFIELD Harry

23 SEPTEMBRE 2019 - CLMI - JUNIOR FEMMES

La Russe Aigul Gareeva se trompe de route mais gagne !

La course a offert un final dramatique puisque Aigul Gareeva, qui était première au temps intermédiaire, a confondu le parcours avec la sortie des véhicules juste avant la bosse d’arrivée. La fin de l’histoire est heureuse pour la jeune Russe qui remporte tout de même le titre mondial avec trois secondes d’avance sur la Néerlandaise Shirin van Anrooij qui l’avait battue aux championnats d’Europe. La médaille de bronze revient à la favorite locale Elynor Backstedt qui était dans le même temps que Gareeva à l’intermédiaire mais qui a faibli en fin de parcours pour échouer à onze secondes du titre.

23 SEPTEMBRE 2019 - CLMI - JUNIOR HOMMES

24 SEPTEMBRE 2019 - CLMI - MOINS DE 23 ANS HOMMES

ET de trois pour le Danois Mikkel BJERG

Agé de seulement 20 ans, le Danois Mikkel Bjerg est devenu le premier athlète à remporter trois années de suite le titre mondial du contre-la-montre individuel des Hommes Moins de 23 ans. 

Après ses victoires à Bergen en 2017 et à Innsbruck-Tyrol en 2018, il remporte certes avec  une plus petite marge, le titre 2019 en couvrant les 30.3km à 45,1 km/h de moyenne et ce malgré des conditions météorologiques  terribles.

« C’était complètement fou aujourd’hui, les conditions météorologiques étaient absolument terribles, mais j’ai quand même réussi à gagner. On m’a dit cinq minutes avant le départ qu’il y avait des grosses flaques sur la route, et mon coach a essayé de me guider vers les lignes les plus faciles à aborder. J’ai ressenti beaucoup de pression et je dois dire qu’elle est venue surtout de moi-même. Rien n’aurait été bon si je n’avais pas gagné, donc je suis vraiment ravi de remporter un troisième titre. »

24 SEPTEMBRE 2019 - CLMI - ELITE FEMMES

L’Américaine Chloé Dygert, 22 ans, a remporté l’épreuve du contre-la-montre

Une victoire inattendue eu égard aux adversaires auxquelles elle était confrontée, mais Chloé Dygert a terminé les 30,3 km d’épreuve en 42 minutes et 11 secondes devant la Néerlandaise Anna van der Breggen, reléguée à plus d’une minute et demie, et la championne sortante, Annemiek van Vleuten, qui se contente de la médaille de bronze. Il faut dire que la cycliste de 22 ans est entraînée par une coach de taille. Il s’agit de Kristin Armstrong, une Américaine triple championne olympique de la discipline en 2008, 2012 et 2016.

LE CLASSEMENT DE L’EPREUVE

               

25 SEPTEMBRE 2019 - CLMI - ELITE HOMMES

L’Australien Rohan Dennis a remporté son deuxième titre mondial d’affilée.

En surclassant tous ses adversaires dans le contre-la-montre individuel des Hommes Elite , L’Australien Rohan Dennis a remporté son deuxième titre mondial d’affilée

Très rapide,l’Australien a même repris Primoz Roglic, vainqueur de La Vuelta a España dix jours plus tôt , Dennis était suffisamment informé de sa grande avance – 1’ 08’’ au final sur Evenepoel et 1’ 55’’ sur Ganna – pour célébrer sa victoire en levant les bras comme dans une course sur route.

« C’est vraiment particulier de terminer l’année ainsi, en arrivant ici dans la meilleure condition possible, défendre mon titre et montrer que je n’ai pas raccroché le vélo, a ajouté Rohan Dennis. Je suis là pour courir et pour gagner. J’ai encore beaucoup de choses à faire dans ce sport. C’était vraiment bien de pouvoir sortir le grand jeu aujourd’hui. »

 

26 SEPTEMBRE 2019 - COURSE EN LIGNE - JUNIOR HOMMES

L'Américain Quinn Simmons champion du monde juniors sur route

Après un raid de 33 kilomètres en solitaire, Quinn Simmons est devenu le troisième Américain titré chez les Juniors et le lointain successeur d’un certain Greg Lemond, doré en 1979.

Vainqueur sous la pluie avec 56 secondes d’avance au terme des 148 km séparant Richmond d’Harrogate (Yorkshire), Quinn Simmons a précédé l’Italien Alessio Martinelli. Au terme d’un sprint très disputé, c’est un autre Américain, Magnus Sheffield, qui est monté que la troisième marche podium.

27 SEPTEMBRE 2019 - COURSE EN LIGNE - JUNIOR FEMMES

L'Américaine Megan Jastrab en or.

L’Américaine Megan Jastrab est devenue championne du monde sur route dans la catégorie juniors ce vendredi au terme d’un final qu’elle a parfaitement maîtrisé. Elle a tout d’abord été la seule à suivre Aigul Gareeva quand celle-ci a attaqué à 2km du but, puis elle a laissé la Russe faire le plus gros du travail avant de lancer son sprint dans les 300 derniers mètres, suffisant pour garder une longueur d’avance sur les autres concurrentes qui revenaient très fort. « Je n’arrive pas à y croire. Je savais que ça se jouerait dans les 10 derniers kilomètres. Quand la Russe a attaqué, je me suis dit ‘ok, je savais que ça allait arriver, je ne laisse pas partir cette fois’. Je suis restée avec elle sans trop travailler parce que je n’étais pas au mieux. J’ai vu qu’il n’y avait personne derrière donc j’ai essayé de me détendre. L’écart était fait, j’ai repris mon souffle et j’ai lancé mon sprint, c’était parfait »

27 SEPTEMBRE 2019 - COURSE EN LIGNE - -23 ANS HOMMES

Nils Eekhoff (Pays-Bas) pensait avoir remporté le titre mondial Espoirs mais c'est finalement Samuela Battistella

Tout le monde se préparait déjà pour la cérémonie officielle de remise des médailles quand le jury des commissaires demanda quelques minutes de patience. Les vidéos, qui sont désormais étudiées à la loupe par un commissaire dans une cabine où il reçoit toutes les images de la réalisation télévisée, à l’instar du VAR en football, avaient laissé apparaître une infraction de la part du Néerlandais. Celui-ci était soupçonné de s’être protégé derrière la voiture de son équipe nationale pour remonter à l’avant de la course après une chute survenue durant la première partie de l’épreuve, à plus de 100 km de l’arrivée.

Les officiels ont jugé que le coureur, qui avait chuté à plus de 100 km de l’arrivée, avait bénéficié d’une aide irrégulière en se plaçant dans l’aspiration de sa voiture pour rejoindre le peloton. Sur les images, on voit effectivement le Néerlandais se placer dans le sillage de sa voiture mais pas toujours de manière rapprochée pour bénéficier d’une aspiration maximum. Plusieurs coureurs se sont émus de la décision prise seulement à l’issue de la course.

Samuele BATTISTELLA

Samuela BATTISTELLA Champion du Monde

Classement de l'étape.

28 SEPTEMBRE 2019 - COURSE EN LIGNE - ELITE FEMMES

La Néerlandaise Anna VAN VLEUTEN, championne du monde.

Partie à 104 km de l’arrivée ; la Néerlandaise Annemiek van Vleuten a fait voler en éclats l’adversité  et remporte à 36 ans  le titre de Championne du Monde. Elle devance  de plus de deux minutes sa compatriote Anna van der Breggen, la tenante du titre, suivie de l’Australienne Amanda Spratt, deuxième l’an passé. Le sprint  du peloton a été remporté par un autre Néerlandaise : Marianne Vos pour la 6ème place.

A 36 ans et 11 mois, Annemiek van Vleuten dépasse d’une quinzaine de jours la légendaire Jeannie Longo, qui a obtenu son cinquième et dernier titre dans cette épreuve en 1995.

9 SEPTEMBRE 2019 - COURSE EN LIGNE - ELITE HOMMES

MADS PEDERSEN CHAMPION DU MONDE .

Outsider parmi les outsiders,  le Danois Mads Pedersen a créé la sensation en remportant la course en ligne des Mondiaux,. Il devance Matteo Trentin et Stefan Küng.

Sous les trombes d’eau du Yorkshire, le Danois a anticipé en partant de loin, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, et a joué sa carte à la perfection jusqu’au sprint, admirablement maîtrisé, remporté devant ses deux derniers compagnons de galère, l’Italien Matteo Trentin et le Suisse Stefan Küng.

Espagne

ERVITI Imanol
GARCÍA CORTINA Iván
IZAGIRRE Gorka
IZAGIRRE Ion
ROJAS José Joaquín
SÁNCHEZ Luis León
SOLER Marc
VALVERDE Alejandro

France

ALAPHILIPPE Julian
BERNARD Julien
CAVAGNA Rémi
GALLOPIN Tony
LAPORTE Christophe
ROUX Anthony
SÉNÉCHAL Florian
COSNEFROY Benoît

Italie

BETTIOL Alberto
CIMOLAI Davide
COLBRELLI Sonny
MOSCON Gianni
PUCCIO Salvatore
TRENTIN Matteo
ULISSI Diego
VISCONTI Giovanni

Belgique

DECLERCQ Tim
EVENEPOEL Remco
GILBERT Philippe
LAMPAERT Yves
NAESEN Oliver
TEUNS Dylan
VAN AVERMAET Greg
WELLENS Tim

Pays-Bas

LANGEVELD Sebastian
MOLLEMA Bauke
TERPSTRA Niki
TEUNISSEN Mike
VAN BAARLE Dylan
VAN DER POEL Mathieu
VAN EMDEN Jos
WEENING Pieter

Allemagne

ACKERMANN Pascal
ARNDT Nikias
BURGHARDT Marcus
GESCHKE Simon
KOCH Jonas
POLITT Nils
SÜTTERLIN Jasha
DEGENKOLB John

o.

Colombie

CHAVES Esteban
HENAO Sebastián
HODEG Álvaro José
MARTÍNEZ Daniel Felipe
MOLANO Juan Sebastián
QUINTANA Nairo
BETANCUR Carlos

Slovénie

BOLE Grega
MOHORIČ Matej
PER David
PIBERNIK Luka
POGAČAR Tadej
POLANC Jan
ROGLIČ Primož
TRATNIK Jan