DES RÉACTIONS

Gustave Joachim-Arnaud, président de la Pédale Pilotine

En ce qui me concerne, je ne suis pas étonné par cette initiative de nos dirigeants de vouloir faire redémarrer la saison cycliste. Le président Alfred Defontis est lui-même un mordu du vélo, d’où sa motivation de revoir au plus vite les coureurs en compétitions. Néanmoins, je crois que cette décision mérite une profonde réflexion, car les risques sanitaires demeurent importants et pour un long moment. De ce fait, j’ai un avis tout à fait contraire, mieux vaut attendre l’amélioration de la crise sanitaire.

Faire un Tour de Martinique dans ces conditions, ce serait exposer toute la caravane mais également la population à d’importants risques. Le Covid-19, on le voit tous les jours, fait de nombreuses victimes dans le monde entier. Cela ne se voit pas sur les visages, nul n’est épargné. D’ailleurs, je dirai que, quelque soit la compétition qui sera organisée dans les prochains jours, elle expose les gens à ce risque sanitaire. Un tour de Martinique organisé avec des cyclistes qui reviennent d’une période d’inactivité de deux mois, ne sera pas spectaculaire. Les coureurs ne seront pas prêts. Il faut dire également que certains partenaires vont devoir faire face à une crise économique, tout cela peut ternir l’image de notre cyclisme.

Je considère qu’il est préférable d’observer une longue trêve et réfléchir déjà sur l’entame de la saison prochaine. J’ai été très attentif quant à l’évolution de l’épidémie, aujourd’hui j’estime que la prudence doit être la règle dans tous les domaines, sportifs culturels, ou autres.

Eddy Marie-Sainte, président du Madinina Bikers

Le report du Tour de France a peut-être incité les dirigeants du cyclisme local, à en faire de même en reprogramment notre épreuve en août.

Toutefois, dans ce milieu professionnaliste, ce sont les intérêts financiers qui ont conduit les organisateurs du Tour de France (Amaury Sport Organisation) à maintenir et différer la date de l’épreuve. En revanche, en Martinique je crois qu’il faut faire preuve d’une grande prudence, car l’évolution de l’épidémie n’a pas été la même qu’en France.

À ce jour, nous n’avons aucune projection fiable quant à la circulation du virus dans le pays, d’ici au mois d’août. Toutefois, si le Comité régional de la Martinique veut se projeter il est important de le faire maintenant, car il y a toute une série de partenaires, financiers, administratifs, institutionnels ou autres, à mobiliser. Le Tour de Martinique repose sur des délais très stricts, pour être certain qu’il aura lieu à la date retenue. Il était important de remobiliser tous ces sportifs, après cette longue période de confinement, on espère que nos coureurs seront autorisés à s’entraîner sur les routes. À l’issue de cette crise, je crois que la situation financière des clubs sera très compliquée, ce qui obligera certains à revoir leur modèle économique. En tout cas, le Madinina Bikers sera très attentif quant à la sécurité sanitaire de ses licenciés.

Georges Joseph-Auguste, vice président du Vélo Club Robertin

Aujourd’hui, il y a beaucoup d’interrogations quant à la reprise des épreuves cyclistes. J’ai entendu que le comité régional envisage l’organisation du Tour de Martinique au mois d’août, au lieu de juillet. Comment faire respecter les règles de sécurité sanitaire dans un peloton ? Cela me paraît difficile. De même un Tour qui est reprogrammé en août, la Martinique sera au début de la saison cyclonique, et il n’est pas dit que l’épidémie sera enrayée à ce moment. Il ne faut pas oublier que ce virus est très contagieux, c’est un paramètre dont il faudra tenir compte, au cours des prochains mois. À mon avis, il serait préférable de reporter le Tour de Martinique en octobre, ce qui aurait permis aux coureurs de mieux se préparer à travers quelques compétitions en amont. J’ajoute que cela leur ferait quelques mois de plus à vélo, puisque la saison a été interrompue durant deux mois. J’avoue qu’à la reprise, le comité régional sera confronté à une véritable difficulté de gestion des compétitions avec toutes les mesures sanitaires en vigueur.

Les hommes en forme d’avant le Corona

Les 6 premiers vainqueurs de la saison 19/20

LE TOUR DE MARTINIQUE OU UNE ÉPREUVE DE SUBSTITUTION ?

Le président du Comité Régional Cycliste de Martinique, Alfred Defontis, tient à son tour de Martinique ou tout au moins à un redémarrage de l’activité. Pour cela il tient compte des décisions de la Fédération Française de cyclisme qui a annoncé la suspension des compétitions, toutes disciplines confondues, inscrites au calendrier fédéral et aux calendriers des Comités régionaux jusqu’au 31 juillet 2020 inclus. Il est donc évident que l’édition 2020 du tour de Martinique initialement prévue du 4 au 12 juillet, ne pourra pas se disputer à ses dates.

Que cela ne tienne,  Alfred Défontis ne parle pas d’annulation , mais de report et pense au mois d’août et même si la formule tour n’était pas retenue, le président à prévu de présenter à la fédération lors de la réunion du conseil fédéral du samedi 13 juin une épreuve de substitution », avec des clubs de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique.

Un nouveau président pour le CRCG

Mardi 10 juin 2020.

Frédéric Théobald est devenu ce mercredi 10 juin, le nouveau président du Comité Régional Cycliste de Guadeloupe suite au décès de Clotaire Boecasse, alors président en exercice. Ce nouveau président,  élu avec 11 voix sur 14, dirigera le CRCG jusqu’à l’assemblée générale élective de janvier 2021. Il faut préciser que le comité directeur était réduit à 16 membres suite à la démission des 4 de l’équipe de l’ancien président Moueza après l’annulation du tour 2020.

Air Caraïbes Tour

Une course à étapes réservée aux juniors, espoirs et séniors sur les trois départements (Martinique-Guyane -Guadeloupe) quoi de mieux pour les fans de la petite reine après cette longue période de silence que nous a imposé le Covid. Il fallait y penser et c’est ce qu’ont fait La JCA et son partenaire Air Caraïbes de façon très astucieuse   et tenant compte de l’engouement suscité par le vélo dans les trois départements. Cette belle initiative verra bien évidemment le jour si seulement les conditions sanitaires le permettront . En savoir plus

UN TOUR PAS TOUT A FAIT ANNULÉ

Samedi 13 Juin 2020.

Ce samedi 13 juin 2020, Le Président Alfred Défontis était en visio-conférence avec le Comité Fédéral de la Fédération Française de Cyclisme pour présenter des projets de courses et obtenir les autorisations de la Fédération.

Parmis ces projets il y avait cette course qui ne figurait pas sur le calendrier depuis bien longtemps et que le président Défontis avait à cœur de remettre sur pied, il s’agit de la « Route de La Martinique » une compétition à laquelle il a lui-même participé et que Robert Carotine à remporté à trois reprises. Cette  course qui sera ouverte à la Guadeloupe, à la Guyane  et même peut être à des équipes de la Métropole , prévue aux environs du 24 Août  a eu le feu vert de la Fédération.

Le tour de la Martinique faisait bien sûr partie de ces projets de courses avec une programmation fin Août mais la fédération pense qu’il faut encore la reculer. Le président Défontis devra tenir compte alors de la période cyclonique et on devrait avoir le tour ou une autre course à étape entre le mois de septembre et de Décembre.

Le but du Président c’est de mobiliser les troupes tant les coureurs que les présidents de clubs et il dit bravo à Hervé Arcade qui propose une compétition de VTT les 11 et 12 Juillet par groupe de dix  ou normalement si d’ici là toutes ces mesures de sécurités liées au Covid étaient levées.

Le comité devra programmer en même temps des contres la montre encadrés et puis dès le début du mois d’août prévoir d’organiser des courses tous les week-ends afin que les coureurs aient une préparation suffisante pour participer à la route de la Martinique le 24. 

En outre le Président à obtenu l’aval de la fédération pour participer au tour de la Réunion avec une sélection antillo-guyanaise.

Tous ces projets restent possibles si bien sûr la situation sanitaire mondiale du moment ne soit pas pire, mais surtout grâce aux partenaires du Comité Régional qui restent, en grande partie,  solidaires de ses actions.

Robert CAROTINE , un grand Champion.

26 mai  2020.

« J’ai eu un palmarès assez étoffé excepté le tour de la Martinique mais en dehors du tour j’ai tout gagné sur le plan local et des places d’honneur dans la région Martinique Guyane alors j’ai remporté trois fois la  « route de la Martinique » équivalent à un degré moindre du tour cycliste j’ai eu aussi trois titres de champion de la Martinique, un festival de la bicyclette et près d’une centaine de victoires de courses.

Ne pas gagner le tour de la Martinique c’est un pincement au cœur mais en réalité   à chaque fois je tombais sur plus fort que moi , sur des équipes bien structurées comme la Colombie, comme le Vénézuéla ou comme la Guadeloupe .

Ma plus belle victoire a été la route de la Martinique que j’ai gagné trois fois consécutivement dont une étape que j’ai gagné avec brio à Saint-Joseph avec près de neuf minutes d’avance sur le second c’est une étape et une course qui reste dans ma mémoire. Et puis il y a une étape du tour cycliste de la Guadeloupe, à Sainte-Anne que j’ai gagné à la photo-finish devant un Italien et ça c’est un bon souvenir pour moi.

LE MONDE CYCLISTE GUADELOUPEEN A NOUVEAU ENDEUILLÉ
Après : Max Moinet, Patrick Rammou, Lucien Matou, Hugues Labrador, Jean-Louis Phéron, Philippe Zadiguie Clotaire Boecasse,Guy Cherod, c’est au tour de Claude CÉprika. Ce passionné de la petite reine, même en dehors du service était pratiquement toujours présent, sur le terrain, les compétitions, les réunions en lien avec le vélo. C’était encore le cas ce mercredi soir au vélodrome de Gourde Liane pour l’élection de Frédéric Théobald . Ce veritable amoureux du sport en général est décédé à Marie-Galante suite à un arrêt cardiaque .

LE TOUR 2020 DÉFINITIVEMENT ANNULÉ

Samedi 20 Juin 2020.

Sur RCI, ce samedi le président Alfred DEFONTIS a annoncé l’annulation définitive du tour cycliste de Martinique 2020.et pense déjà au  tour 2021 qui se déroulera du 10 au 18 juillet 2021.

Par contre la course intitulée: « la route cycliste de Martinique  » sera bien organisée du 27 au 30 août et sera réservée aux catégories : Juniors, Espoirs, Séniors et Pass-Open.

En outre le comité veut organiser un « Défi » : Le tour de Martinique en une journée. Avec des groupes de dix qui vont partir par catégorie pour faire le tour du nord puis enchaîner sur le tour du sud . Cela ne sera pas une compétition donc il n’y aura pas de classement, mais une remise de diplôme à l’arrivée.

26 mai  2020.

1er Contre la montre post-covid à Argol remporté par Thibault Guernalec arkea-samsic

Avec l’accord de la Préfecture du Finistère, de la Fédération française de cyclisme (FFC) et du Comité de Bretagne, l’équipe de la Sportbreizh, Gurvan Musset en tête, ont donc mis sur pied cette épreuve « non officielle », ce qui constitue un petit exploit compte tenu de la crise sanitaire. Le contre-la-montre d’Argol, à l’entrée de la presqu’île de Crozon, est qualifié « d’entraînement dirigé et sécurisé sur invitation » et est soumis à mesures drastiques. Pour les coureurs (port du masque obligatoire pour venir chercher son dossard, pas d’échauffement à proximité du départ, pas de douches…), pour les spectateurs (gentiment invités à rester chez eux…) comme pour les organisateurs (pas de vin d’honneur, pas de repas…)

Thibault Guernalec

Des mesures de sécurité drastiques

D'AUTRES CONSEQUENSES DU CORONAVIRUS

Des coureurs colombiens coincés en Colombie.

Le président colombien Iván Duque a prolongé l’état d’urgence du pays jusqu’au 31 août lors d’une annonce à la nation mercredi. Les statistiques montrent que la Colombie a subi plus de 17 000 cas de coronavirus COVID-19 et 630 personnes sont décédées. La nation a commencé à mettre fin progressivement à un verrouillage strict, les coureurs étant autorisés à s’entraîner à l’extérieur depuis la fin avril.

Cependant, la ministre des Transports Angela Maria Orozco a annulé tous les vols nationaux et internationaux dans le pays jusqu’au 31 août. Les frontières terrestres seront également fermées et tous les transports nationaux sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le Tour de France devrait commencer à Nice le 29 août, avec d’autres courses WorldTour de retour avec Strade Bianche en Italie le 1er août. Les coureurs colombiens tels que Egan Barnal (vainqueur de l’édition 2019), Nairo Quintana, Rigoberto Uran et d’autres espoirs actuellement en Colombie,  devaient se rendre en Europe dans le courant du mois de juillet. Après un entraînement à domicile depuis le début du COVID -19, ils étaient prêts à purger une sorte de quarantaine et de dépistage en Europe, mais maintenant ils doivent d’abord obtenir la permission de quitter la Colombie.

Giuseppe Acquadro, agent de nombreux coureurs colombiens et sud-américains, a déclaré qu’il était optimiste quant à l’obtention d’une autorisation spéciale pour voyager en Europe, peut-être en voyageant ensemble en jet privé.

Le Team Ineos est conscient du problème et s’efforce également de faire en sorte que Bernal et ses autres coureurs puissent voyager d’Amérique du Sud pour s’aligner sur le Tour de France et d’autres courses en Europe.

Il semblerait que la Fédération colombienne de cyclisme travaille, en coulisses, sur une solution. Cette dernière pourrait ainsi être l’affrètement d’un vol charter pour transporter tout le monde en direction de l’Europe. Celui-ci pourrait même bel et bien les emmener sur le Vieux Continent bien avant le départ du Tour de France, puisque la reprise officielle des compétitions est prévue pour début août.

 

LE GIRO ET LA VUELTA SE CHEVAUCHENT

Le Tour de France se déroulera bien du 29 août au 20 septembre, alors que cette saison 2020 doit normalement reprendre par les Strade Bianche, le 1er août, et s’achever le 8 novembre à l’issue du Tour d’Espagne, qui partira le 20 octobre du Pays Basque et non des Pays-Bas. Une Vuelta qui débutera surtout lors de la dernière semaine du Tour d’Italie (4-25 octobre), dont le départ est programmé 15 jours après la fin de la Grande Boucle. Les Mondiaux en ligne sont eux confirmés fin septembre (du 23 au 27). Concernant les cinq Monuments du cyclisme, Milan-San Remo aura lieu une semaine après les Strade Bianche, Liège-Bastogne-Liège le 4 octobre, le Tour des Flandres le 18 octobre, Paris-Roubaix le 25 octobre et le Tour de Lombardie le 31 octobre.

Le calendrier World Tour

1er août : Strade Bianche (Italie)
5-9 août : Tour de Pologne (Pologne)
8 août : Milano-Sanremo (Italie)
12-16 août : Critérium du Dauphiné (France)
16 août : Prudential RideLondon-Surrey Classic (Grande-Bretagne)
25 août : Bretagne Classic – Ouest-France (France)
-29 août-20 septembre : Tour de France (France)
7-14 septembre : Tirreno-Adriatico (Italie)
11 septembre : Grand Prix Cycliste de Québec (Canada)
13 septembre : Grand Prix Cycliste de Montréal (Canada)
29 septembre-3 octobre : BinckBank Tour
30 septembre : La Flèche Wallonne (Belgique)
3-25 octobre : Giro d’Italia (Italie)
4 octobre : Liège-Bastogne-Liège (Belgique)
10 octobre : Amstel Gold Race (Pays-Bas)
11 octobre : Gent-Wevelgem in Flanders Fields (Belgique)
14 octobre : A Travers la Flandre (Belgique)
15-20 octobre : Gree – Tour of Guangxi (Chine)
18 octobre : Tour des Flandres (Belgique)
20 octobre-8 novembre : Vuelta Ciclista a España (Espagne)
21 octobre : Driedaagse Brugge-De Panne (Belgique)
25 octobre : Paris-Roubaix (France)
31 octobre : Il Lombardia (Italie)

 

 

Peter SAGAN
Peter Sagan vient de confirmer qu’il doublera Tour de France et Giro en 2020, il loupera par conséquent les classiques flandriennes. Son programme : Strade Bianche, Milan-Turin (pour sprinteurs), Milan San Remo, Critérium du Dauphiné, Tour de France, Mondiaux, Giro. .

CLAUDE CEPRIKA DÉCÉDÉ

Journaliste sportif à Guadeloupe la 1ère, Claude CEPRIKA a succombé à une crise cardiaque, à Marie-Galante.Le cyclisme était son sport de prédilection, mais on pouvait l'entendre lors des multiplex commenter les matchs de football avec autant de ferveur ou couvrir une compétition d'escrime ou de judo avec tout son coeur.

Un nouveau calendrier sera élaboré par les dirigeants du cyclisme Martiniquais au cours d’une réunion le lundi 22 juin 2020.

LES CYCLISTES COLOMBIENS DEVRAIENT REVENIR EN EUROPE
Une cinquantaine de cyclistes professionnels colombiens ainsi que quelques membres des catégories inférieures devraient être de retour en Europe entre le 15 et le 20 juillet. Incertain depuis la prolongation jusqu’au 31 août de l’interdiction des vols internationaux depuis la Colombie, le retour sur le Vieux Continent des Egan Bernal (Team INEOS), Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Rigoberto Uran (EF Pro Cycling) ou encore Miguel Angel Lopez (Astana) devrait donc intervenir avant les premières compétitions importantes de cette « nouvelle » saison 2020.

REPRISE DES COMPÉTITIONS

La Fédération française de cyclisme (FFC) a publié, aujourd'hui (19 juin), un communiqué autorisant la reprise des compétitions sur route avec effet immédiat, et non plus à partir du 1er août comme initialement prévu. C'est le retour à la normale des compétitions cyclistes "amateur" toutes disciplines et toutes catégories confondues. Cette autorisation est subordonnée à l’application des conditions cumulatives suivantes : respect par les organisateurs des règlements sportifs édictés par la FFC. Cela concerne les règles d’inscription et de tarification des règles techniques et de sécurité de la FFC, ainsi que de la procédure de déclaration administrative auprès de la préfecture ou de la commune concernée.

RETOUR A LA NORMALE POUR LA PRATIQUE CYCLISTE.

Dans un communiqué, la Fédération française de cyclisme a annoncé, ce vendredi 26 juin, un retour à la normale pour la pratique des activités cyclistes avec la fin de la distanciation entre les cyclistes, plus de limite à 10 personnes maximum.

RETOUR A LA NORMALE POUR LA PRATIQUE CYCLISTE.

Dans un communiqué, la Fédération française de cyclisme a annoncé, ce vendredi 26 juin, un retour à la normale pour la pratique des activités cyclistes avec la fin de la distanciation entre les cyclistes, plus de limite à 10 personnes maximum.
COMPOSITION DU NOUVEAU BUREAU DU CRCG
• Président : Frédéric THEOBALD • 1er Vice-Président : David BORDIN • 2ème Vice-Président : Teddy SINNAN • 3ème Vice-Président : Mona JALET • 4ème Vice-Président : Bernard GENE • 5ème Vice-Président : Georges BALTA • Secrétaire Général : Yolaine MARECHAUX • Secrétaire Général Adjoint : Christine BARON • Trésorier Général : Harry NABAJOTH • Trésorier Général Adjoint : M-Pierre VIALLET

REPRISE DES COMPÉTITIONS

Les épreuves sont organisées dans le respect des règles sanitaires en vigueur au jour de la compétition. Le bureau exécutif de la FFC rappelle, qu’à date et jusqu’à l’intervention de nouvelles évolutions, la pratique sportive ne peut donner lieu à des regroupements de plus de 10 personnes, avec le respect, au sein de ce même groupe, d’une distanciation interpersonnelle de 2 mètres. "A cette notion de rassemblement limité à 10 personnes, il convient de préciser qu’il s’agit là d’une mesure de flux de personnes présentes simultanément à un endroit donné sur le même site (voie publique, lieux de pratique publics ou privés), ce qui n’interdit pas de recevoir un nombre total de personnes supérieur, si tant est que les règles de distanciation interpersonnelle soient respectées et que chaque groupe ne comporte pas plus de 10 personnes. Bureau Exécutif de la FFC. .

LA ROUTE DE LA MARTINIQUE.

Une course qui n’est pas inconnue des martiniquais mais qui avait disparu des calendriers depuis quelques années mais le président Défontis avait à cœur de la remettre en route et profite de l’annulation du tour pour la programmer du 27 au 30 août. 4 étapes 1 – Robert -> Vauclin – 2-Vauclin->Macouba - 3-Macouba -> ST Luce - ST Luce -> Rivière Pilote .