ARRÊT DES CHAMPIONNATS  16 AVRIL 2020

Le comité exécutif de la Fédération Française de Football a officialisé ce jeudi 16 avril l’arrêt des championnats amateurs pour cette saison 2019-2020.

Après une large consultation des acteurs du football et compte tenu de la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, la Fédération Française a pris la décision de mettre un terme à cette saison pour le niveau amateur. « Au terme de cette phase d’échanges et d’études, le Comité Exécutif de la FFF a donc pris les décisions suivantes concernant les modalités d’arrêts des compétitions des Ligues et District » :

  • un arrêt des compétitions à la date du 13 mars (date de suspension des compétitions) quel que soit le nombre de matchs joués.

  • la fixation des classements selon le quotient nombre de points obtenus / nombre de matchs joués afin de neutraliser l’effet des matchs reportés.

  • le départage des clubs à égalité de points en fonction du règlement de la compétition concernée. Si le règlement de la compétition est inopérant ou ne permet pas le départage, des critères fixés par la Fédération seront appliqués.

  • la limitation du nombre de descentes à une par poule, en cohérence avec le règlement qui prévoit l’impossibilité de repêchage du dernier quelles que soient les circonstances.

  • la fixation du nombre de montées en fonction du règlement qui prévaut pour la compétition concernée.

INTERROGATIONS A PROPOS DES MESURES DE LA FFF    17 AVRIL 2020.

Ils sont nombreux dans le giron du football local à se renseigner et questionner à propos des mesures annoncées par la Fédération française dans le cadre de l’arrêt définitif de la saison car si on s’en tient aux propositions de la Fédération française, concernant le championnat de Régional 1, le calcul est vite fait. Sur les 14 clubs de la division, on note que seul le Réveil Sportif est relégué. Et que les vainqueurs des poules de Régional 2, l’Assaut (groupe A), le Golden Star (groupe B) et celui des barrages Etendard – Olympique (les deuxièmes), rejoignent l’Élite. Ça porterait le total à 16.

INTERROGATIONS  POUR LE TITRE DE CHAMPION          19 AVRIL 2020.

Après l’annonce qu’il n’y aura pas de saison blanche, que les accessions et des relégations seront effectives, la Fédération a précisé qu’elle ne décernera pas de titres de champion  ce qui soulève l’indignation des Samaritains, premiers de Régional 1 au 13 mars, date du début du confinement. « C’est incohérent que les accessions et des relégations soient prises en compte, et pas les titres de champion. On aurait carrément dû déclarer la saison blanche », selon Patrick Mambrun le président de la Samaritaine et de poursuivre : « la raison avancée par la Fédération française : c’est pour empêcher les champions de fêter leur victoire en cette période de confinement. Je trouve ça léger comme explication » « Nous sommes en réflexion, compte tenu du confinement, nous ne nous sommes pas encore réunis, mais on étudie la possibilité de contester la décision ».

 

MECONTENTEMENT DE CERTAINS PRESIDENTS DE CLUB     19 AVRIL 2020.

La décision d’arrêter les compétitions amateurs à cause de l’épidémie de covid-19 a bien été comprise par le monde du football local. Néanmoins, les présidents des clubs Antillo-Guyanais montent au créneau. Ils manifestent leur mécontentement suite à l’annonce du Comité Exécutif de la Fédération Française de Football de ne décerner aucun titre de champion cette saison dans ce contexte sanitaire inédit

Bruno Treil, président de l’AS Gosier en Guadeloupe, Albert Darnal, président de l’Olympique de Cayenne en Guyane et Patrick Mambrun, président de la Samaritaine en Martinique, tous trois leaders de leurs championnats de régionale 1 à l’arrêt des compétitions au 13 mars dernier ont décidé de faire cause commune. Ils contre-attaquent dans une lettre commune. Les trois présidents demandent à leurs ligues respectives de relayer leur point de vue auprès de la « 3F » afin de prendre en compte le travail effectué par les acteurs du football amateur.

DES MESURES QUI NE FONT PAS QUE DES MÉCONTENTS     22 AVRIL 2020.

Suite aux directives de la Fédération Française de Football (FFF), précisant que la rétrogradation ne concerne qu’un club par division, ce rebondissement fait le bonheur du Club Colonial et du Rc Saint-joseph, qui restent en R1. Le Réveil Sportif du Gros-Morne, lanterne rouge, retrouve la division inférieure après 15 rencontres disputées dans l’élite.

Pour l’accession des clubs de R2, pas de changement. L’Assaut de Saint-Pierre, le Golden-Star de Fort-de-France mais aussi l’Étendard de Bellefontaine ou l’Olympique du Marin, joueront en R1 l’an prochain. Par conséquent, on se dirige vers un championnat de R1 avec 16 clubs alors que les divisions devaient se limiter à 14 clubs maximum.

Les précisions pourraient être données dans le courant de la semaine prochaine, notamment suite à une nouvelle et importante réunion entre la ligue et la FFF qui pourrait avoir lieu vendredi prochain (24 avril 2020).

PRESENTATION DES NOUVELLES PROPOSITIONS     25 AVRIL 2020.

Par visioconférence, hier vendredi 24 avril, l’instance dirigeante du football local a présenté la prochaine saison selon les directives de la Fédération française. Si dans l’ensemble les responsables de clubs se disent satisfaits, ce n’est pas le cas de la samaritaine qui attend d’être sacré champion, mais aussi du Réveil Sportif, de l’Etoile et de l’AS Môn Pito, des relégués en attente de repêchage.

Du côté du Réveil Sportif, cette saison se vit comme celle de tous les malheurs : « On a perdu un joueur (Cédric Tijus décédé durant le confinement), on s’est entraîné dans des conditions compliquées et puis il y a cette fin de championnat qui se joue sur un autre terrain que le rectangle vert ». Autant de raisons d’attendre encore avant de valider complètement la saison 2020-2021.

Dans un courrier commun avec les Ligues de Guadeloupe, Guyane et Saint-Martin, la ligue de Martinique demande à la Fédération française, de reconnaître les titres de champion et d’annuler les rétrogradations

Récapitulatif

Régionale 1

Phase 1 : 2 groupes de 8 en matchs aller-retour (14 journées)

Phase 2 (10 journées)

Poule haute constituée des 3 meilleurs de chaque groupe de la phase 1

Poule basse constituée des 10 autres équipes

Champion : 1er de la poule haute

Relégués (5) : 5 derniers de la poule basse

Coupe VYV : 4 premiers de la poule haute

Régionale 2

2 groupes de 13 (24 journées)

Champion : vainqueur du match entre le 1er de chaque groupe

Promus en R1 (3) : le 1er de chaque groupe et le vainqueur du barrage entre les 2ème

Relégués (6) : 3 derniers de chaque groupe

Régionale 3 (à définir)

Promus en R2 = 2

DES DECISIONS FINALES

Lors de sa réunion de ce vendredi 22 mai, le conseil de ligue de la Ligue de Football de Martinique a officialisé quelques décisions dont les plus attendues étaient : le nom du 3ème club qui accède à la Régionale 1 et l’attribution des titres de champions.

Concernant l’accession en Régionale 1, l’Etendard, 2ème du groupe A de Régionale 2 et l’Olympique, 2ème du groupe B, ne pouvant pas disputer le barrage d’accession prévu par le règlement, le CDL s’est référé aux directives des instances fédérales. Les 2 équipes sont départagées par un classement effectué dans un mini-championnat entre les 5 premiers du groupe. L’Etendard obtient un quotient de 2,38 et l’Olympique 2,43. Les Marinois accèdent à la Régionale 1 pour la saison 2020 / 2021.

Le conseil de ligue a aussi confirmé les montées en Régionale 2 de l’Eveil, l’Etincelle, le Club Péléen, l’Entente Sainte-Anne, la Gauloise et l’Intrépide. Le Réveil Sportif est relégué en R2 ; l’Etoile et l’ASC Mon Pito en R3 (ces équipes ont déposé des recours pour ces décisions, ndlr).

Concernant l’attribution des titres de champions, après l’annonce de l’accord de la Fédération Française de Football se disant favorable  à  l’attribution des titres de champions, la ligue de football de Martinique a à son tour officialisé cette décision  en attribuant le titre de champion de la régionale 1 à la Samaritaine et le titre féminin au RC Rivière-Pilote qui conserve son bien.

Les titres en Régionale 2 et 3 seront décernés dans la 1ère partie de la saison prochaine si les conditions sanitaires le permettent. En Régionale 2, l’Assaut et le Golden Star joueront une finale pour le sacre. En Régionale 3, l’Eveil, l’Etincelle et le Club Péléen disputeront un mini-championnat pour l’obtention du titre. Les champions de R2 et R3 ainsi que la Samaritaine et le vainqueur de la Coupe de Martinique 2020 participeront au Trophée Yvon Lutbert qui devrait se dérouler en décembre 2020.

 

CHAMPIONNAT R1

CHAMPIONNAT R2 – A

CHAMPIONNAT R2 – B

R3 – 1

R3 – 2

R3 – 3

Si les équipes n’ont pas toutes disputé le même nombre de rencontres, dans les groupes 2 et 3 de Régional 3 le ratio entre le nombre de points et de matches a fait la différence. D’où les places gagnées par la Samaritaine 2 (groupe 2), l’UJ Redoute et le Good Luck 2 (3). 

FEMININES

Actualité

Fabrice RUPERNÉ rejoint l’Aiglon.
Il avait toutes les raisons d’être satisfait de son passage à la tête du Golden Star puisque l’équipe foyalaise  a dominé le groupe B de Régionale 2 avant l’arrêt des compétitions  et  est donc qualifiée pour évoluer en R1 la saison prochaine. En outre il a pu hisser les Etoiles d’or au 7ème tour de la Coupe de France, éliminés par le Club Franciscain. Malgré tous ces bons résultats l’homme a choisi de relever un nouveau challenge à la tête  de l’encadrement technique de l’Aiglon du Lamentin.

En effet depuis le départ de Jean-Marc  Civault au Club Colonial,  l’Aiglon se retrouvait sans entraîneur. Avec l’arrivée de l’adjoint de Mario Bocaly en Sélection de Martinique, Fabrice Ruperné,  l’Aiglon espère avoir de meilleurs résultats  car  même après avoir  réalisé un recrutement de qualité à l’intersaison 2019 / 2020. on peut dire que cette équipe a  tout de même raté sa saison .

 

Encore deux mois pour le Club franciscain

Suite aux incidents survenus le 11 janvier 2020 lors du match de championnat qui opposait le Club colonial au Club Franciscain sur le stade du François, le Club Franciscain avait été sanctionné de 6 mois de suspension de terrain dont 2 avec sursis.

Dans les nouvelles dispositions relatives à l’arrêt de toute compétition à cause du Coronavirus, La Ligue de Football de Martinique a indiqué que les directives de la fédération française stipulaient que les sanctions dans la durée se poursuivaient malgré l’arrêt des compétitions. Le Club Franciscain devrait donc évoluer sur sa pelouse pour la reprise en août ; de plus la municipalité ayant réparé l’éclairage, les matchs en nocturne devraient aussi pouvoir avoir lieu.

Seulement à la demande de certaines ligues, la FFF et son service juridique se sont penchés sur une situation qui était inéquitable. La fédération devrait revenir sur cette décision et reporté ces sanctions en conséquence la suspension du stade du François devrait donc se poursuivre à la reprise.

Il resterait donc 2 mois fermes à purger.

Jean-Hugues Bellance, l’entraîneur du Réveil Sportif réagi.

Suite à la crise sanitaire et aux mesures prises par la Ligue de Football et la Fédération Française de Football, le Réveil Sportif du Gros Morne serait le seul club de la régionale 1 à être relégué au terme de cette saison 2019 / 2020 . Le président Jean-Hugues Bellance réagi : « Nous sommes très pénalisés contrairement à ce que disait le vice-président de la ligue, monsieur Miram-Marthe-Rose lors de la réunion avec les présidents. Il affirmait qu’aucun club n’était lésé ; ce n’est pas vrai car le Réveil Sportif fait partie des clubs lésés. 3 équipes devaient descendre en Régionale 2 et seul le Réveil a été retenu par la Fédération Française de Football ; je trouve que c’est une forme d’injustice. Il aurait fallu soit garder 3 descentes et 3 montées, soit aucune descente et 3 montées. Je ne trouve pas cela correct. Cela vient ponctuer une saison de tous les malheurs pour nous avec des difficultés à trouver un terrain d’entraînement ainsi que la perte d’un joueur récemment, Cédric Tijus. C’est vrai que ce n’était pas évident pour nous. Nous avons un petit espoir dans la mesure où les ligues de Guadeloupe, Guyane, Saint-Martin et Martinique ont fait une lettre commune à la FFF. 

L’AS GOSIER CHAMPION DE LA GUADELOUPE

Les Gosériens retrouvent donc les sommets 15 ans après leur sacre de 2005. Ils ont complètement dominé le championnat avec une seule défaite et 9 points d’avance sur son 1er poursuivant, la Jeunesse Evolution qui comptait un match de plus.

LA SAMARITAINE CHAMPION DE LA MARTINIQUE

« Les Jaune et Vert » vont retrouver le sommet du football martiniquais 39 ans après leur dernier titre. Avec 11 victoires et une seule défaite en 15 matchs de championnat disputés, les Samaritains étaient un leader incontesté de classement lors de l’arrêt de la compétition en mars dernier

L’OLYMPIQUE DE CAYENNE CHAMPION DE LA GUYANE

l’Olympique de Cayenne remporte enfin son premier titre de champion de Guyane de R1, depuis la création de la Ligue de Football en 1962  Le club succède à l’ASC Agouado et fini la saison avec 51 points sur 15 matches joués (11 victoires, 3 nuls et 1 défaite).

FOND DE SOLIDARITE DE LA FFF POUR NOS CLUBS

La Fédération Française de Football travaille sur la mise en place d’un fonds de solidarité pour aider les clubs amateurs. Ce fonds est destiné aux clubs de Ligue et de District, sans aucune condition. Les clubs nationaux seront aidés d’une manière différente. En Martinique, une soixantaine de club est concernée par ce dispositif soutenu aussi bien par la FFF et la CONCACAF.

Un groupe de travail composé de dirigeants de club se réunira pour affiner les modalités de redistribution de cet argent. La ligue espère débloquer une partie des fonds à partir de la mi-juin au moment de la mise à disposition des licences.

COMPOSITION DES DEUX GROUPES DE LA R1


Ces équipes s’affronteront pendant 10 journées, Les 3 1er de chaque pool disputeront les play-off à l’issue desquels sera désigné le champion de Martinique. . Les cinq suivants, eux seront dans un groupe de dix, dans lequel les cinq derniers seront relégués en Régional 2.