LES ENGAGÉS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

DEPART DE LA SELECTION DE LA MARTINIQUE (Kylian Alger absent sur la photo, prendra l'avion demain Vendredi)

Une sélection de 8 coureurs dont quatre faisaient déjà partie de la délégation de l’édition 2017 à Saint-Martin : Hervé ARCADE, Axel CARNIER, Mickaël LAURENT et Mickaël STANISLAS.

Organisé en Guyane pour la troisième fois, le Championnat de France d’ Outre- Mer n’a jamais été remporté par la Guyane qui se prépare sans répit depuis la fin du tour. Le peloton de cette 24 ème édition sera composé d’une cinquantaine de coureurs dont deux équipes de huit coureurs pour   la Guyane (comme le prévoit le règlement pour le pays organisateur) et les sélections de la Martinique de la Guadeloupe et de la Réunion. Pour des raisons financières, Tahiti et la Nouvelle-Calédonie ont décliné l’invitation.

Le programme :

  • Samedi 5 Octobre : 1ère épreuve -> Course en circuit -> Départ 14h30
  • Dimanche 6 octobre : 2ème épreuve -> Course de côte -> Départ 8h30
  • Dimanche 6 Octobre : 3ème épreuve -> CLM individuel ->Départ 15h00.
  • Dimanche 6 Octobre : Cérémonies protocolaires.

ETAPE 1

Etape 1 : Macouria – Macouria – Samedi 05 Octobre 2019

Distance: 133,900 Kms

Départ fictif: 14 heures 20 : Allée de l’hôtel de ville

Départ réel: 14 heures 30 : RN1 Bourg de Macouria face à la place des Fêtes

Arrivée: Bourg de Tonate – Face à la place des Fêtes+

MICKAËL STANISLAS REMPORTE LA 1ère ETAPE

C’est à 14h 36 qu’a été donné le départ de ce Championnat de France de cycliste d’Outre-Mer avec un petit peloton de 39 coureurs venant de 4 départements Martinique(8 coureurs), Guadeloupe(9coureurs), Réunion(6 coureurs)  et Guyane (2 équipes de 8).Dès le départ les attaques fusent de partout mais les autorisations de sortie ne sont pas encore accordées. A force d’attaques le peloton est finalement morcelé  en 4 groupes. Le premier groupe est composé de 8 Coureurs : 4 Martiniquais Stanislas, Arcade, Nubul et Alger, 1 Guadeloupéen : Locatin, 2 Guyanais : Ringuet et Jandia  et 1 Réunionais…33 Béril Tonny  Dans le 2ème groupe Luis Sablon ( le dernier vainqueur de cette compétition) fait l’effort pour revenir sur le groupe de tête . Barolin qui se trouve  dans le 3ème groupe demande à ses coéquipiers d’arrêter de rouler en tête de groupe ce qui a pour effet de permettre au groupe de tête de prendre le Large.

Au 2ème tour de circuit, les huit hommes sont les mêmes à 1’20 un groupe de 6 intercalés (SABLON, Eustache, Gene, Laversagne, et 3 Réunionnais) à 3’10’’ un petit groupe et le peloton à plus de 4’.

A l’entame du 3ème tour pas de changement en tête de course les huit s’entendent parfaitement et tous les coureurs prennent les relais, ce qui a pour conséquence l’augmentation de leur avance qui est maintenant de 2’31’’ sur un groupe de 5 coureurs (SABLON, Eustache, Gene, Laversagne, et 1 Réunionnais). Puis cette avance passe à 3’25’’sur un groupe de 10 coureurs.

Au 4ème tour, les guadeloupéens ont décidé de ramener le peloton sur les huit de tête  et les huit guadeloupéens se mettent à l’œuvre sans attendre sur les autres et l’écart est maintenant de 2’25

Au cinquième tour la physionomie de la course n’est plus la même, dans le groupe de tête Patrice Ringuet ne prend plus de relais, Locatin qui est au courant du retour de ses coéquipiers en fait de même ce qui désorganise le groupe qui ne possède que 1’58’’d’avance puis 1’13’’

Au 6ème tour plus que trois hommes en tête  Patrice Ringuet, Mickaël Stanislas, et Cédric Locatin, derrière les cinq autres compagnons d’échappée sont déjà repris par le peloton au sein duquel les attaques fusent. Plus que 400m d’écart.

Dans le dernier tour de circuit, la Jonction se fait avec les hommes de tête, une autre course débute avec des attaques de partout. Stanislas et Myron Stanis prennent une petite avance mais derrière le gros train des Guadeloupéens ne facilite pas cette sortie.

A 15 km de l’arrivée, ils sont six en tête de course : 2 Martiniquais Cédric Eustache et Mickaël Stanislas, 3 Guyanais Damien Laversanne, Pierce Ponet, et Myron Stanis, 1 Guadeloupéen : Larry Lutin, ils ont 40’’ sur le reste du peloton qui a baissé d’intensité avec à sa tête les Réunionnais. Les hommes de tête résistent au retour du peloton  et la victoire ne peut plus échapper à ses hommes qui doivent se départager au sprint et à ce jeu c’est le Martiniquais Mickaël, Stanislas  le plus rapide, Il devance Myron Stanis et Larry Lutin

Classement de l'étape

ETAPE 2-1

Etape 2 tronçon 1 : Roura- Cacao – Dimanche 06 Octobre 2019

Distance: 63,30 Kms

Départ fictif: 08 heures 05: Allée de l’hôtel de ville

Départ réel: 08 heures 15: Sommet de la pente du Bourg de Roura

Arrivée: Bourg de Cacao face au centre de santé

Mario JANDIA vainqueur de la 2ème étape

Ils étaient 38 coureurs au départ de ce premier tronçon de la 2ème étape,  longue de 63 km entre Roura et Cacao.

Dès les premiers km en direction de Stoupan les hostilités ont débuté  par  le Guadeloupéen Meving Gène qui prit quelques mètres d’avance sur le gros du peloton.

A la sortie du carrefour de Stoupan, il reste en ligne de mire du peloton qui augmente son allure  et  la jonction s ’opère quelques mètres plus tard. 

Dès lors les hommes forts accélèrent et provoque une cassure au sein du   peloton. Un groupe de 12 coureurs se porte en tête avec entre autres Styven Payet(G2), Patrice Ringuet (G1),Pierce Ponet (G1), Ludovic Dantin (G2), Mario Jandia (G2),  Mening Gène,Luis Sablon, Tony Vanony,  Mickaël Laurent, Hervé Arcade, et 2 coureur de la réunion Quentin SOUBADOU et Sébastien Elma.

A l’approche des premiers contreforts de la pente de 10%, le peloton accélère et les hommes de tête n’ont que trente petites secondes d’avance.

L’ascension fait des dégâts  et un groupe de huit coureurs se détache A la scierie le groupe de tête compte 25’’ d’avance sur le peloton c’est à ce moment que Mario Jandia place une grosse attaque.

Derrière la chasse est rude mais le sociétaire  la sélection de  Guyane 2,  porté par le public, résiste et s’impose  à Cacao, devant Luis Sablon de la Guadeloupe, Cédric Eustache de la Martinique et Quentin Soubadou de la Réunion.

A l’issu de ce premier tronçon, Cedric Eustache prend la tête du Général avant le contre la montre de cet après-midi. Un exercice en solitaire qui lui convient alors  Attention……

Luis SABLON - Mario JANDIA - Cédric EUSTACHE

Classement de l'étape

Classement général

ETAPE 2-2

Etape 2 tronçon 2: Stoupan – Rémire-Montjoly (CLMI) – Dimanche 06 Octobre 2019

Distance: 15 Kms

Départ de 1 en 1 minute et de 2 en 2 minutes pour les 10 derniers

Départ: 15 heures 15: Carrefour de Stoupan

Arrivée: Face au Stade Edmard LAMA

Le réunionnais Quentin SOUBADOU, le plus rapide

Petite confusion lors de cette dernière étape, en effet Mickaël Stanislas était annoncé vainqueur de l’étape devant Cédric Eustache puis on apprenait qu’il y avait quelques erreurs dans le temps du chrono et que finalement c’est le Réunionnais Quentin Soubadou qui remportait l’épreuve devant Cédric Eustache.

Du coup c’est Cédric Eustache qui succède au Guadeloupéen Luis Sablon et devient le premier Martiniquais à décrocher le titre de Champion de France Cycliste d’Outre-Mer. Mickaël Stanislas monte sur la 3ème marche du podium Final juste après le Réunionnais Quentin Soubadou. Le Guadeloupéen Larry Lutin terminait au pied du podium devant les Guyanais Damien Laversanne et Mario Jandia. Ce dernier, s’adjugeait le titre de champion dans la catégorie espoir devant Le Martiniquais Edwin Nubul. et Alger Kylian autre martiniquais.

CLASSEMENT FINAL

CLASSEMENT ESPOIR