68ème Tour de Guadeloupe
Etape 4

SALINAS DUQUE JHONATH VAINQUEUR DE LA 4ème ETAPE


Ils étaient encore 105 à prendre le départ de cette 4ème étape longue de 155km avec en plus l’ascension des Mamelles.

Des nombreuses escarmouches en début de course et avant l’ascension de Salé un groupe  se forme en tête de course il est composé de SYLVESTRE, RAGOT, AGUIRRE Jose, ROUSSEAU, FUENTES Yorman, VINTO, SANCHEZ ANZOLA, GENE Martial, BAROLIN, THOMASSON Nicolas, ALMEIDA Pierre, MARTE Junior, LEGRAND, MARTINEZ URENA,  HAMLET Freddy, LORQUIN Kénan. Ce  groupe à une avance de 1’07’’ puis 2’14’’, mais ce n’est pas l’entente parfaite au sein de ce groupe et le peloton ne tarde pas à refaire son retard.

Au carrefour de la Cassaverie, ils sont 27 en tête, à 1’55 un groupe de poursuivant et le peloton  conduit par Boris CARENE à 2’03’’. CARENE fait un véritable festival il fait la jonction avec le groupe de poursuivants et part à la poursuite du groupe de tête.

Le directeur technique du CCD monte en tête de course et demande à deux de ses coureurs de lever le pied pour attendre CARENE. Désormais ils sont à quatre du CCD en tête du groupe CARENE et la jonction avec le groupe de tête est imminente.

Regroupement général en tête de course. Dans l’ascension de Verdou trois coureurs se portent en tête SABLON, MILAN et RODRIGUEZ. En direction de Grosse Montagne Ils sont toujours trois en tête mais seul SABLON fait l’effort pour prendre le large.

En direction de Grosse Montagne les trois hommes sont toujours en tête SABLON remporte le prix montagne. Derrière le groupe de poursuivants est composé de 4 coureurs : BAROLIN, STANISLAS, LANCLUME,  COLLINS

A l’échangeur de Beau Soleil, le groupe de poursuivant rejoint les hommes de tête. Ils sont 7 en tête mais le peloton n’est pas loin. D’ailleurs la jonction est faite seul COLLINS qui avait décidé d’attaquer n’est pas repris.

Dans la 2ème montée de Vernou,  JOACHIM Steevy sort et rejoint COLLINS. Le peloton conduit par ANZOLA semble attendre les Mamelles. JOACHIM lâche COLLINS au train, mais les deux hommes sont repris. Regroupement général au pied des Mamelles.

La 1ère attaque est à l’actif de Boris CARENE, il est contré par SALINAS et GUERRERO, ce dernier se fait lâché. SALINAS est seul en tête. Le maillot jaune est lâché. SALINAS est repris et nouvelle attaque de CARENE mais rien de bien franc et les 6 hommes sont de nouveau au coude à coude. C’est au tour de DIAZ d’attaquer, il prend quelques mètres d’avance, derrière CARENE porte une nouvelle accélération mais n’arrive pas à se défaire de SALINAS qui a son tour accélère et distance CARENE puis rejoint DIAZ mais ce dernier ne se laisse  pas faire et accélère à son tour et passe en tête au sommet. Le maillot jaune passe à 1’10’’.

Dans la descente  regroupement  des 5 hommes CARENE et MANCEBO sont les meilleurs descendeurs et se détachent. CARENE  chute, il remonte rapidement sur son vélo sans même s’attarder sur ses éventuelles blessures, il repart de plus belle.

A 3km de l’arrivée deux hommes sont en tête, SALINAS et MANCEBO, ils sont rejoint par un courageux CARENE, derrière le maillot jaune  excellent descendeur refait une partie de son retard pour garder son maillot.

C’est au sprint que le trio de tête se dispute l’arrivée. SALINAS l’emporte devant MANCEBO et CARENE.


[lt id= »485″]
[lt id= »487″]

PROLOGUE


ETAPE 4


ETAPE 8-2


ETAPE 1


ETAPE 5


ETAPE 9


ETAPE 2-1


ETAPE 6


ETAPE 2-2


ETAPE 7


ETAPE 3


ETAPE 8-1